Double vitrage ou triple vitrage ?

Attentes règlementaires

Le niveau de performances demandé aujourd’hui au niveau de la réglementation et notamment la R.T. 2012, ne nécessite pas d’utiliser des triples vitrages, sauf dans le cas de très petites fenêtres pour être éligibles au crédit d’impôts, notamment en aluminium.

Les doubles vitrages sont très performants  avec un coefficient d’isolation thermique Ug du vitrage à 1,1 W/m².K

Ces trente dernières années, les vitrages ont multiplié leur pouvoir isolant par cinq, du fait  :

  • du traitement de surface avec notamment la faible Ă©missivitĂ©
  • de l’utilisation de gaz Argon au niveau de l’intercalaire des vitrages
  • de l’utilisation d’intercalaires Ă  bords chauds (Warm Edge) permettant de limiter les dĂ©perditions en pĂ©riphĂ©rie

Triple vitrage pour ses performances thermique et phonique

Un triple vitrage sera plus performant au niveau isolation thermique    Ug = 0,6 W/m².K

Il permet d’obtenir sensiblement le même coefficient de transmission  lumineuse (TLg) et le même facteur solaire (coefficient Sg) qu’un double vitrage. Cela n’a pas toujours été le cas mais les générations actuelles de triples vitrages le permettent.

Pendant longtemps, on considérait qu’un triple vitrage n’avait son intérêt que sur les façades nord. Ce n’est plus le cas.

Bien entendu, sur une exposition nord, il est plus judicieux d’utiliser un triple vitrage avec l’inconvénient d’un surcoût non négligeable mais surtout un poids bien plus important de la menuiserie.

 Un triple vitrage permet également de compenser l’absence de fermeture sur une menuiserie (pas de volet roulant, de persienne ou de volet battant), car la fermeture contribue à la performance d’isolation thermique de la menuiserie avec le coefficient d’isolation thermique Jour Nuit.

 

Double ou triple vitrage, notre conseil

  • Un double vitrage est suffisant s’il y a un volet roulant ou une fermeture de type persienne ou volet battant
  • Sans système d’isolation par volet, il faut envisager un triple vitrage
  • Sur les fenêtres exposées sur des zones très bruyantes, mieux vaut privilégier le triple vitrage pour ses qualités d’isolation phonique